107. Code de la route

Au cours de ce voyage, nous avons traversé 35 pays et dû nous familiariser avec les subtilités du code de la route qui, bien que basé sur des règles similaires, présente bien des différences d’un pays à l’autre, y compris au sein de l’Union Européenne.
Quelle diversité !
Premier exemple sur lequel la France se distingue: les panneaux d’autoroute sont verts dans tous les pays de l’UE sauf … en France où ils sont bleus (ce qui correspond aux routes secondaires dans les autres pays).
Deuxième exemple : la variété des limites de vitesse affichées : 20, 30, 40, 50 etc jusqu’à 130 km/h. Dans des pays comme l’Allemagne, on peut voir tous ces panneaux dans la même journée, quelle imagination ! En Grèce, il n’est pas rare de voir la vitesse passer de 110 à 90 puis 70 et retour à 110 sur 200 mètres seulement. Les turcs vont jusqu’à afficher des limites de vitesses de … 82 km/h, si si, retournez à notre article 83. Route de l’Est si vous ne nous croyez pas !
Et ne parlons pas des différences d’interprétation des limites de vitesse, elles sont radicalement opposées entre le Danemark et l’Italie. Oui, il faut bien le dire, 80 km/h signifie bien 80 km/h au Danemark. En Italie, cela semble signifier « arsouilles tant que tu peux, tu as de toute façon peu de chances de te faire prendre ». Nous sommes pourtant là aussi dans deux pays de l’UE …
Nous aurions pu consacrer plusieurs articles à ce sujet très riche et hautement culturel, mais nous nous limiterons à une petite collection de pépites patiemment récoltées par Jo, moyennant des arrêts parfois très acrobatiques pour lui permettre de prendre ces photos entre deux camions.

Principe N° 1: triangle rouge = danger

Cette règle semble bien partagée, nous l’avons vue partout y compris en Russie, en Moldavie, etc …
Mais les dangers signalés sont parfois surprenants, et amusants

Passons maintenant aux dangers mécaniques:

Et pour en finir avec les triangles rouges, les dangers de la route :

Principe n° 2: panneau rectangulaire = information

En fait, chacun fait ce qu’il veut et nous avons vu tout et n’importe quoi sur le bord des routes européennes. Mais nous avons retenu ces deux panneaux rigolos:


Nous aurions pu aussi vous montrer notre collection de radars. Nous en avons photographié de toutes sortes et de toutes tailles, et nous décernons une mention spéciale à l’Angleterre où ces appareils bienveillants poussent comme des champignons. Un des seuls que nous n’avons pas pu photographier est celui qui nous a bien piégé en Turquie !
Mais ce sera pour autre fois. Nous allons désormais tourner doucement la page de ce beau voyage dans un dernier article, le n° 108 que je peine à rédiger car il nous éloigne encore un peu plus de ces 8 mois de bonheur.

Envoyer un commentaire / Send a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

6 commentaires