34. Allemagne Nord Ouest

Nous sommes rentrés en Allemagne par le Nord Ouest pour descendre à Dortmund (sans intérêt), traverser le parc naturel du Sauerland et remonter vers Hanovre puis le Sud de Hambourg. Un peu décevant: la première partie du parcours est très plate et … très peuplée: succession de petites villes avec carrefours, feux, arrêts incessants. Le tout par plus de 30°C, dur en moto !
Les routes allemandes sont larges, en parfait état, et contrairement à la légende qui court en France, bardées de limitations de vitesse: dans la même journée, nous avons vu les panneaux 30, 40, 50, 60, 70, 80, 90, 100, 120, 130, et no limit ! Et les allemands respectent scrupuleusement ces limites. Bon pour la sécurité, mais pénible en moto … Vous l’avez compris, nous n’avons pas été emballés par cette première partie du voyage, mais avons tout de même passé quelques bons moments:

Paysage typique de ce Nord Ouest: plat, vert, avec beaucoup de petits villages très resserrés, et des éoliennes partout
L’activité industrielle et minière est visible partout. Ici, un immense terril où l’on voit des grues et camions géants à l’ouvrage
La belle ville de Celle au Nord de Hanovre
Boite aux lettres de la poste allemande, toujours en service
Le château de Celle (photo reprise sur le net car il est couvert d’échafaudages)
Le Duc et la Duchesse de Bretagne, de passage au château de Celle, et manifestement un peu fatigués par le voyage !
Curieuse rencontre sur le bord de la route ! Que fait donc cet avion échoué dans ce champ ? Tout simplement inciter le voyageur à s’arrêter pour visiter le … Curioséum !
Le Curioséum est le « musée » le plus farfelu que nous ayons jamais visité. Situé à Wilingen-Usseln, ce « musée » rassemble toutes sortes d’objets dans un fatras indescriptible. A voir, vraiment !
Beaucoup moins légère, la visite du site du camp de concentration de Bergen-Belsen. Le mémorial présente une exposition de photos et de témoignages parfois insoutenables. Plus de 72 000 personnes ont péri ici. Nous ne pouvions passer à proximité sans nous y rendre
Le camp a été détruit par le feu après sa libération, et la nature a repris ses droits. Seules restent les 10 fosses communes.

Nous continuons notre remontée vers le Danemark, vous verrez cela dans notre prochain article.

Envoyer un commentaire / Send a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

2 commentaires